Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  Contenu du livrable du
Pêche et cultures marines.
 

Actualités.

 
 

Lancement du FEAMP en région Nouvelle-Aquitaine.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 octobre 2016 (modifié le 11 avril 2017)

Le 4 août 2016, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et la Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer ont signé la convention délégant une partie de la gestion des mesures du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche (FEAMP) à la Région. Il s’agit d’une enveloppe de 29 353 525 € de Fonds que la Région Nouvelle-Aquitaine peut dès à présent mobiliser sur la totalité de la période de programmation du fonds pour soutenir des projets locaux dans les secteurs de la pêche et de l’aquaculture.

Cliquer ici pour en savoir plus. (format pdf - 150.3 ko - 24/10/2016)

Formulaire de demande d’autorisation de pêche de loisir du thon rouge pour 2018.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 avril 2018

A l’attention des pécheurs de loisirs,

Suite au retard quant à la publication du formulaire de demande d’autorisation de pêche de loisir du thon rouge pour 2018, veuillez trouver ci-joint le CERFA n°15100*05, mis à jour .

Formulaire de demande autorisation peche loisir thon rouge 2018 cerfa 15100 05 (format pdf - 101 ko - 13/04/2018)

Le nouveau CERFA 2018 n°15100*05 sera prochainement disponible sur le lien suivant :
https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15100.do

La France se mobilise pour sauver la pêche après le Brexit.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 février 2019 (modifié le 9 avril 2019)

Réunion de haut niveau sur le Brexit sous la présidence du Ministre de l’agriculture, Didier Guillaume

Une cinquantaine de navires immatriculés à Bayonne et à La Rochelle sont directement concernés par la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Pêchant pour l’essentiel dans les eaux britanniques, ces navires hauturiers risquent de rester à quai à partir du 31 mars, en cas d’absence d’accord sur le Brexit entre Londres et Bruxelles.

Le Ministre de l’agriculture et de la pêche, Didier Guillaume,organisait le 19 février une réunion de travail de haut niveau, à laquelle assistaient les trois directeurs interrégionaux de la mer concernés et les présidents des comités des pêches.

L’ensemble des options ont été étudiées (modalités d’un accord avec les britanniques, arrêt temporaire des navires ou report de l’effort de pêche en cas de non accord). Pour le Ministre, il faut se tenir prêt à toute éventualité, y compris en cas d’échec complet des négociations ("hard Brexit"), mais l’objectif premier est toujours de trouver avant fin mars un accord qui garantisse aux navires français l’accès aux britanniques.

Concours vidéo organisé jusqu’au 2 août 2019 par l’Organisation Internationale des Femmes dans l’Industrie des Produits Aquatiques (WSI pour Women in the Seafood Industry).

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 avril 2019

La DIRM Sud-Atlantique soutient, avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, pour sa troisième édition, le concours vidéo organisé par l’Organisation Internationale des Femmes dans l’Industrie des Produits Aquatiques (WSI pour Women in the Seafood Industry). Il portera sur la thématique : « Rendre visible l’invisible ». Partagez votre témoignage en candidatant jusqu’au 2 août 2019  !

Depuis sa création, en 2016, WSI s’est engagé contre les inégalités de genre. Grâce à des actions de sensibilisation, cette organisation met en avant la place des femmes dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture. Son rendez-vous annuel ? Un concours vidéo permettant de partir en immersion avec ces actrices de l’industrie des produits de la mer.

Homme, femme, collectif, entreprise, institution… Ce concours est ouvert à tous. L’objectif étant de mettre en avant la contribution des femmes dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture.

En réalisant une vidéo inférieure à 4 minutes, les participants devront répondre à la thématique : « Rendre visible l’invisible ».

En France, les femmes représentent 30% de la population engagée dans l’industrie des produits de la mer. L’occasion de mettre en avant des témoignages, des observations, des expériences de vie.

Un seul critère de notation est retenu : la clarté et l’efficacité du propos à témoigner de la présence des femmes dans cette industrie. Les vidéos préférées par le jury recevront une dotation financière.

Dans l’attente des lauréats 2019, qui seront annoncés en septembre, retrouvez les vidéos primées de l’édition 2018 lors du Festival du film « Pêcheurs du monde » à Lorient.

Pour plus de précisions, rendez vous :
https://agriculture.gouv.fr/concours-video-valoriser-les-femmes-dans-la-peche-et-laquaculture

Attractivité des métiers de la pêche.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 avril 2019 (modifié le 16 avril 2019)

Nous vous proposons de découvrir le nouveau site des professionnels de la pêche "lignes d’horizon", qui présente les métiers de la pêche maritime dans toute sa diversité .

Vous pourrez constater qu’il n’est pas nécessaire d’être né au bord de la mer ou d’être issu d’une lignée de marins pour s’épanouir dans les divers métiers de la pêche.

Avec les documentaires sur le site lignes d’horizon, vous découvrirez des parcours, des expériences et les motivations des pêcheurs professionnels.

Lignes d’horizon est un programme réalisé par l’agence CATALPA, à l’initiative du Comité national des pêches et des élevages marins (CNPMEM), avec le soutien de la Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture (DPMA) rattachée Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, la Direction des affaires maritimes (DAM), rattachée au Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES) et l’association à vocation interprofessionnelle France Filière Pêche.

Brochure présentation du site "Ligne horizon" p1.
Brochure présentation du site "Ligne horizon" p2.

41ème réunion annuelle de l’Organisation des pêches de l’Atlantique Nord-Ouest (OPANO) à Bordeaux.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 octobre 2019 (modifié le 22 octobre 2019)

La ville de Bordeaux accueillait, du 23 au 29 septembre, la 41ème conférence plénière des États membres de l’OPANO, qui pour la première fois se réunissait en France.

L’Organisation des pêches de l’Atlantique du Nord-Ouest (OPANO) est une organisation régionale de gestion des pêches (ORGP), fondée en 1979. Sa mission est d’aider ses membres à collaborer et à mettre en commun leurs connaissances pour gérer et conserver de façon efficace et rationnelle les ressources halieutiques présentes en haute mer, dans les eaux internationales de l’Atlantique Nord-Ouest.

L’OPANO regroupe les 12 parties contractantes suivantes : Canada, Cuba, Danemark (pour les îles Féroé et le Groenland), Union européenne, France (pour Saint-Pierre-et-Miquelon), Islande, Japon, République de Corée, Norvège, Fédération de Russie, Ukraine, Etats-Unis. Le Secrétariat de l’OPANO est situé à Dartmouth (Nouvelle-écosse), au Canada. La France assure actuellement, au titre de Saint Pierre et Miquelon, la présidence de l’OPANO.

La zone visée par la Convention de l’OPANO comprend une grande partie du nord de l’océan Atlantique (haute mer), ainsi que les zones économiques exclusives (ZEE) des Etats côtiers (la France pour Saint-Pierre-et-Miquelon, le Danemark, pour le Groenland, le Canada et les États-Unis). L’Organisation internationale y gère les ressources halieutiques de l’Atlantique Nord-Ouest (cabillaud, sébaste, plie, limande, rie, flétan etc) à l’exception du saumon, du thon/makaire, de la baleine et des espèces sédentaires (homard et divers types de bivalves).

Les équipes de la Direction interrégionale de la mer Sud-Atlantique ont contribué à l’accueil des 12 délégations internationales présentes à Bordeaux tout au long de cette semaine.

Le directeur interrégional, représentant la Préfète de région, a prononcé le discours d’ouverture aux côtés du sénateur de St-Pierre-et-Miquelon, Stéphane Artano, actuel président de l’OPANO.


Télécharger :